La microalbuminurie est une pathologie caractérisée par une légère augmentation de la quantité de protéines dans l'urine. Cet indicateur indique une violation du fonctionnement normal des reins et du système cardiovasculaire..

Teneur en protéines

L'albumine est une protéine du plasma sanguin nécessaire pour maintenir la pression osmotique et le volume sanguin. Ils participent au métabolisme du corps, fournissant des nutriments et des hormones aux tissus contenant du plasma. La synthèse d'albumine se produit dans le foie.

Les reins filtrent le sang circulant dans le corps, ils le nettoient des toxines, des sels et de l'excès d'eau. Dans le même temps, les substances importantes pour le fonctionnement de l'organisme (cellules sanguines, protéines, glucose) sont réabsorbées. Le processus se termine par la libération d'urine secondaire du plasma sanguin contenant des produits de désintégration métabolique. Avec la pathologie rénale, une violation du système de purification du sang se produit et des substances sont libérées du sang dans l'urine, dont le contenu dépasse la norme autorisée.

Qu'est-ce que la microalbuminurie

Si un petit nombre de cellules d'albumine pénètre dans l'urine, on parle de microalbuminurie. La norme autorisée pour la teneur en cette protéine est de 30 mg par jour, la quantité maximale autorisée est de 300 mg par jour. Le mécanisme d'occurrence est associé à une violation de la filtration dans le système glomérulaire des reins.

Il existe des causes physiologiques et pathologiques de la microalbuminurie.

Physiologique associé à des facteurs externes, réversible sans recours à un traitement conservateur:

  • boire beaucoup de liquide, entraînant une filtration accrue;
  • une activité physique excessive entraîne la production d'acide urique et une augmentation de la circulation sanguine;
  • l'hypothermie avec une exposition prolongée à de basses températures augmente la perméabilité de la paroi cellulaire des vaisseaux des reins, l'absorption de l'excès d'albumine se produit;
  • règles.

Pathologique. La cause est une maladie rénale et des troubles vasculaires:

  • glomérulonéphrite - maladie rénale avec lésion du système glomérulaire de l'organe;
  • pyélonéphrite - une maladie inflammatoire dans laquelle le tissu rénal est affecté;
  • néphrose - modifications dystrophiques des tubules rénaux jusqu'à la nécrose;
  • hypertension - une modification des parois des vaisseaux sanguins due à une pression artérielle élevée entraîne une altération de l'absorption des éléments sanguins pendant la filtration;
  • le diabète sucré est une maladie endocrinologique qui entraîne une déformation vasculaire;
  • empoisonnement avec des sels de métaux lourds;
  • gestose - une forme sévère de toxicose chez la femme enceinte.

La microalbuminurie physiologique fait référence à des résultats faussement positifs de l'analyse d'urine et nécessite un réexamen après élimination des facteurs externes qui ont provoqué l'augmentation des protéines. En l'absence de telles conditions, une cause pathologique est implicite, le patient est référé pour des tests supplémentaires.

  • le temps dépend de facteurs physiologiques externes;
  • constant - pour les maladies chroniques des organes et des systèmes;
  • réversible - pendant la grossesse et les premiers stades de la maladie, susceptibles de correction;
  • irréversible - manifestation d'un stade sévère de maladies chroniques, insuffisance rénale, ne peut pas être traitée.

Manifestations cliniques de maladies avec microalbuminurie

Le symptôme le plus courant survient chez les personnes âgées. Cela est dû à des changements liés à l'âge dans les vaisseaux sanguins et les processus métaboliques. La détection de la maladie lorsque l'albumine est détectée dans l'urine dépend des plaintes du patient et des manifestations externes.

Les symptômes des maladies des systèmes urinaire et cardiovasculaire apparaissent progressivement. L'albumine n'apparaît pas immédiatement dans l'urine.

Stades de développement de la maladie en présence de MAU:

  1. Stade initial. Violation du mécanisme et du taux de filtration glomérulaire. Il se déroule sans symptômes, le niveau d'albumine ne dépasse pas la norme admissible. Non détecté par les médecins, car les patients ne se plaignent pas.
  2. Stade pré-néphrotique. Le taux de filtration augmente, une grande quantité de protéines pénètre dans l'urine. Manifesté par une pression artérielle élevée, un léger gonflement.
  3. Stade néphrotique. Détérioration de l'état du patient, une grande quantité de protéines et de cellules sanguines dans l'urine. Se manifeste cliniquement par une augmentation persistante de la pression artérielle, un œdème des membres inférieurs.
  4. Insuffisance rénale Elle se caractérise par un ralentissement du processus de filtration dû à la pathologie des reins. Dans l'analyse de l'urine, un niveau élevé de protéines, de créatinine, d'urée, la présence d'érythrocytes. Symptômes: hypertension artérielle, gonflement sur tout le corps, nausées, vomissements, maux de dos.

La microalbuminurie dans le diabète sucré est une complication de la maladie sous-jacente. Ceci est dû à des modifications pathologiques des vaisseaux sanguins dans le diabète et des troubles métaboliques, et est irréversible. Pour maintenir une fonction rénale normale, le patient a besoin d'un traitement de soutien spécial. La forme sévère de la maladie conduit à une néphropathie diabétique - insuffisance rénale. Le patient a besoin d'une filtration artificielle du plasma - hémodialyse.

Analyse d'urine pour la microalbuminurie

Si vous soupçonnez une maladie rénale ou cardiaque, une analyse de la microalbuminurie est prescrite. Les niveaux d'albumine sont déterminés dans un laboratoire biochimique. Le plus souvent, une collecte d'urine matinale est prescrite.Dans ce cas, une évaluation précise est effectuée. Le test optimal est l'analyse quotidienne. Pour la recherche, vous aurez besoin d'un récipient propre pour recueillir l'urine..

Avant de tester la microalbuminurie, certaines recommandations doivent être suivies:

  • limiter les protéines, les sels dans l'alimentation, réduire la quantité de liquide;
  • tenir la toilette des organes génitaux externes;
  • exclure l'activité physique;
  • ne pas trop refroidir.

Pour étudier la portion matinale, 50 ml de la première urine après le réveil seront nécessaires. Dans ce cas, il est nécessaire de rincer le début de la décharge dans les toilettes, puis de le collecter dans un récipient préparé. Livrer au laboratoire dans les 2 heures.

L'analyse quotidienne implique la collecte des sécrétions pendant 24 heures du matin au matin le lendemain. La première portion descend dans les toilettes, puis pendant la journée, toute l'urine excrétée est collectée dans un seul récipient. Conserver dans un endroit frais avec le couvercle fermé. Après l'arrivée de la dernière portion, toute l'urine est mélangée et 30 à 50 ml sont placés dans un récipient séparé. Il est nécessaire de livrer le matériel au laboratoire dans les 2 heures.

L'évaluation des indicateurs des résultats obtenus est réalisée par le médecin. La présence d'albumine par rapport à la quantité quotidienne d'urine ne dépassant pas 30 mg est considérée comme normale. Le dépassement de cette norme est appelé microalbuminurie. Plus de 300 mg - macroalbuminurie, preuve de pathologie rénale.

Traitement

Pour éliminer la microalbuminurie, un traitement conservateur de la maladie sous-jacente est nécessaire. Les données d'analyse et la présence de certains symptômes indiquent un diagnostic posé par un médecin. Dans le diabète sucré et les pathologies vasculaires non liées, le médecin prescrit des médicaments pour augmenter le tonus vasculaire. Ils éliminent la perméabilité des parois des glomérules rénaux. Les maladies du système urinaire nécessitent une antibiothérapie, l'utilisation d'agents anti-inflammatoires et vasculaires. Le traitement symptomatique vise à éliminer le syndrome douloureux, l'enflure et la baisse de la pression artérielle.

Dans le cas d'une cause physiologique de la maladie, le régime alimentaire doit être ajusté, les mauvaises habitudes doivent être abandonnées et une quantité suffisante de liquide doit être consommée.

La microalbuminurie indique de graves changements dans le fonctionnement du corps, par conséquent, la détection d'un écart par rapport à la norme nécessite l'intervention d'un spécialiste.

Quelles violations la microalbumine dans l'urine indique-t-elle? Comment se faire tester pour la microalbuminurie?

Les reins, en tant qu'organe clé du système excréteur, éliminent les composés chimiques toxiques et inutiles du corps, absorbant tout ce qui est nécessaire. Lorsqu'ils ne supportent pas la charge, des produits pathologiques peuvent apparaître, tels que des globules rouges, des cristaux de sel, de l'épithélium, de la microalbumine dans l'urine.

informations générales

La fonction des reins comprend le nettoyage du sang des toxines, des excès d'électrolytes, des sels et de l'eau. Dans le même temps, les protéines, le glucose et les cellules sanguines nécessaires à une personne sont réabsorbés. Les protéines synthétisées dans le foie, ainsi que celles alimentées en nourriture, sont nécessaires au renouvellement constant des cellules dans tous les organes et tissus. La plupart des structures protéiques du sang sont de l'albumine. Ils sont nécessaires pour maintenir la pression artérielle oncotique et un équilibre optimal entre la composition du sang et des cellules dans les tissus. Les structures glomérulaires du cortex rénal sont responsables de la sécurité de ces protéines dans le lit circulant. En outre, déjà dans les tubules distaux, l'eau et les éléments nécessaires sont réabsorbés. Tout le reste passe finalement par les voies urinaires et est considéré comme une urine secondaire..

S'il y a un manque de fonctionnalité rénale et plus que nécessaire, la quantité de substances pénètre à travers les glomérules, la composition de l'urine change considérablement. La libération d'albumine et d'autres protéines avec l'urine peut perturber gravement l'homéostasie sanguine. Cependant, aucune manifestation clinique n'est observée à ce stade. Pour cette raison, il existe des difficultés avec le diagnostic précoce de l'insuffisance rénale. Cela signifie qu'une analyse d'urine pour la microalbuminurie est nécessaire pour déterminer une pathologie possible..

Analyse de l'urine pour les protéines

Pour le diagnostic préclinique des maladies survenant avec une filtration altérée des protéines du plasma sanguin, une étude de la microalbuminurie (MAU) est utilisée.

Le niveau d'albumine dans la portion quotidienne de l'urine doit être de 30 mg par jour. Le dépassement de cette valeur correspond à une microalbuminurie. Lorsque plus de 300 mg / jour de protéines sont excrétés, l'albuminurie est indiquée dans la conclusion.

Dans un seul échantillon d'urine du matin, la norme de microalbumine ne dépasse pas 20 mg / l.

L'étude de l'urine comprend une évaluation d'un indicateur important - le rapport de l'albumine et de la créatinine. Selon ce paramètre, une éventuelle néphropathie est évaluée dans une portion aléatoire du biomatériau. En l'absence de pathologie, cet indicateur doit être de 3,5 mg / mmol pour les femmes et de 2,5 g / mmol pour les hommes. Un rapport albumine-créatinine légèrement modifié (albuminurie dans une seule portion d'urine) ne doit pas terrifier les patients. Collectez et examinez à nouveau l'échantillon. Si l'albumine dans l'urine est à nouveau augmentée, le médecin traitant prescrira des méthodes de diagnostic supplémentaires et sélectionnera le traitement nécessaire. Par exemple, pour clarifier le diagnostic de pathologie rénale, une étude immunochimiluminescente de l'urine pour la bêta-2-microglobuline est utilisée.

L'apparition de microalbumine dans l'analyse ne sert pas toujours d'indicateur de pathologie. Ce sont de très petites structures protéiques. Bien que les reins soient sains, de petites quantités peuvent être excrétées dans l'urine. Le plus souvent, il s'agit d'albumine endommagée, défectueuse ou de particules de structures protéiques déjà détruites.

Mais les gros éléments ne peuvent normalement pas surmonter le filtre glomérulaire. Leur apparition dans les sédiments indique une violation de la fonction de filtration des reins..

Parfois, dans les études d'urine, une albumose est trouvée - un produit intermédiaire de la dégradation des protéines. Cela peut indiquer à la fois une pathologie rénale et une carie cellulaire en dehors du système urinaire, par exemple des ulcères, une gangrène, des tumeurs.

Le corps chez les enfants a particulièrement besoin d'un diagnostic précoce, un test d'urine pour MAU montrant même une quantité minimale d'albumine est une raison pour un examen prolongé de l'enfant.

Comment recueillir correctement l'urine?

Chaque personne est souvent confrontée à la nécessité de collecter des biomatériaux pour la recherche. Il est important de bien faire les choses pour que le résultat soit vrai. Mais comment réussir l'analyse pour que son décodage soit fiable? Il vous suffit de suivre des règles simples:

  • La veille du prélèvement de l'échantillon, exclure de la consommation tous les colorants, boissons alcoolisées, préparations pigmentaires (si possible).
  • Les mesures d'hygiène doivent être effectuées sans l'utilisation de désinfectants. Pour les femmes, la priorité est d'utiliser des tampons pour la pureté du matériel biologique. L'urine est collectée dans un récipient en plastique stérile, sans toucher ses bords avec les organes génitaux.
  • Le médecin peut prescrire un test quotidien pour l'UIA. L'urine quotidienne est plus informative, car les processus métaboliques dans le corps changent au cours de la journée. Vous devez collecter le matériel dans un conteneur tout au long de la journée. Au cours de l'étude, l'assistant de laboratoire prendra la portion nécessaire et déterminera le contenu des structures protéiques dans l'urine.

Raisons de l'apparition d'albumine dans l'urine

Il existe des causes naturelles qui augmentent la teneur en solides de microalbumine. Cette condition est réversible et éliminée en excluant les facteurs de provocation, notamment:

  • boire des quantités excessives d'eau et d'aliments contenant de l'eau,
  • augmentation de l'activité physique,
  • fumer ou prendre des médicaments contenant de la nicotine,
  • température ambiante très basse ou trop élevée,
  • violation des règles d'hygiène avant de collecter l'urine pour analyse.

Il est important de prendre en compte les comorbidités (troubles psychiatriques, processus oncologiques ou nécrotiques), le fait d'avoir des rapports juste avant de prélever l'échantillon.

Dans ces cas, le test MAU sera faux positif. De telles conditions ne nécessitent pas de traitement, il suffit d'exclure les causes de leur apparition et le résultat de l'étude sur l'albumine sera normal..

L'apparition de l'albumine dans l'analyse d'urine est caractéristique de nombreuses maladies. Ceux-ci incluent la glomérulonéphrite, la pyélonéphrite, la néphrose, l'insuffisance rénale chronique (MRC), l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, les changements athéroscléreux, la néphropathie diabétique, l'alcoolisme chronique, la gestose.

Protéine dans l'urine avec diabète

Le diabète sucré est une maladie endocrinienne caractérisée par une violation de la synthèse de l'insuline dans les cellules bêta du pancréas. Les cellules bêta peuvent être endommagées ou épuisées, selon l'étiologie du processus. Cette maladie est totalement incurable. Au fil du temps, l'évolution du diabète affecte les vaisseaux, en particulier le rein.

Le processus pathologique chez les adultes après 5 ans entraîne des dommages aux membranes de filtration, l'excrétion des structures protéiques du corps commence dans le cadre de l'urine secondaire. Déjà à ce stade, la restauration et l'entretien des cellules bêta sont nécessaires. La microalbuminurie dans le diabète sucré est le premier signe diagnostique de la néphropathie diabétique au stade initial. La microalbuminurie s'accompagne d'une insuffisance vasculaire et nécessite un soutien médicamenteux constant. Même si la pathologie primaire est traitée de manière adéquate, une protéinurie est inévitablement révélée chez les diabétiques 10 à 15 ans plus tard. Les cellules bêta à ce moment-là sont considérablement épuisées et deviennent fonctionnellement inutiles. Les mécanismes d'échange sont soutenus par une thérapie spéciale. Après 20 ans, une insuffisance rénale sévère se forme, selon la classification moderne - CKD. Ces patients doivent subir une analyse d'urine avant chaque visite pour surveiller de manière fiable la fonction rénale. Il existe des bandelettes réactives modernes avec lesquelles les patients peuvent contrôler indépendamment la concentration de microalbumine dans l'urine..

Classification des stades de la progression de la néphropathie

Si une microalbuminurie ou une protéinurie est détectée à plusieurs reprises, vous devez rechercher la cause pathologique de cette affection..

Comme l'apparition de la néphropathie est souvent progressive, sans manifestations cliniques, un tel stade asymptomatique est rarement diagnostiqué. Il n'y a que des changements mineurs dans les paramètres de laboratoire et le patient n'a pas de plaintes subjectives. Le seul moyen possible est de déterminer une albumine légèrement augmentée dans l'urine. Par conséquent, les tests de laboratoire de ce type sont extrêmement importants pour le diagnostic de la néphropathie à un stade précoce..

À l'avenir, une pression artérielle élevée peut survenir, qui devient persistante et se transforme en hypertension artérielle. La filtration dans les reins est réduite, le test de microalbuminurie montre le résultat de plus de 300 mg de protéines. Ceci est suivi d'un œdème rénal, plus souvent perceptible sur le visage. Dans l'analyse générale de l'urine, des érythrocytes peuvent être trouvés. L'IRC est dangereuse pour la santé, il est donc nécessaire de commencer le traitement d'urgence comme recommandé par un médecin..

Au stade urémique, tous les symptômes existants progressent de façon spectaculaire. Une énorme quantité d'albumine est excrétée dans l'urine, jusqu'à une protéinurie massive, une hématurie est exprimée (érythrocytes dans l'urine). Si l'analyse d'urine pour la microalbumine n'est pas effectuée en temps opportun, le développement de l'IRC est inévitable. Malheureusement, ces patients sont voués à l'hémodialyse ou à la transplantation rénale..

Il est important de mesurer la glycémie afin de prévenir le développement du diabète sucré et ses conséquences sous forme de dommages aux cellules bêta et à l'IRC. Avec une maladie diagnostiquée, vous devez consulter régulièrement un médecin. Ensuite, la probabilité d'une détection précoce et d'un traitement rapide du diabète augmente. Par conséquent, le pronostic pour la vie et la santé du patient devient plus favorable..

Indications pour l'analyse de l'UIA et la méthodologie de sa conduite

Les analyses d'urine vous permettent de vérifier un large éventail de données - malgré l'émergence de nouvelles méthodes, elles occupent une place honorable parmi les tests de laboratoire les plus informatifs. Ils sont particulièrement utiles lorsque vous travaillez avec des patients chez lesquels des lésions rénales de diverses étiologies sont suspectées (par exemple, avec néphrite, diabète sucré, hypertension artérielle, processus inflammatoires auto-immunes).

Décrypter le concept

La microalbuminurie, en abrégé MAU, est l'excrétion, c'est-à-dire l'excrétion d'une fraction spéciale de la protéine totale dans l'urine - l'albumine. Il est contenu dans le sérum sanguin et n'est normalement excrété du corps par les reins qu'en petite quantité..

MAU est un type de protéinurie - excrétion excessive de protéines dans l'urine. La concentration d'albumine augmente avec le développement de maladies ou l'exposition à des facteurs transitoires (transitoires). Si le symptôme persiste pendant une longue période, il épuise le corps et nécessite des soins médicaux.

Raisons possibles

Le développement de la microalbuminurie est considéré comme un signe défavorable, indiquant des lésions rénales progressives. Dans le même temps, c'est un marqueur précoce des dommages à ces organes dans diverses maladies; s'il est identifié en temps opportun, les chances d'efficacité du traitement sont élevées.

Physiologique

Bien que la microalbumine soit normalement excrétée en petites quantités, son taux dans l'urine peut augmenter même chez une personne en bonne santé. Dans quelles situations cela se produit-il? La première cause et la plus probable est un régime riche en protéines..

Parmi les situations physiologiques peuvent également être appelées:

  1. Manque de liquide ou perte de liquide accrue, c'est-à-dire déshydratation (par exemple, avec des sécrétions de glandes sudoripares par une journée chaude).
  2. Anxiété émotionnelle, situation stressante.
  3. Activité physique de haute intensité.

Séparément, il convient de noter l'introduction de composants protéiques de l'extérieur - par exemple, si l'urine à analyser est collectée dans un récipient non stérile contaminé, ou si le patient a ignoré les exigences d'hygiène avant de collecter le matériel et que du sang, du mucus et du sperme sont entrés dans le récipient.

Transitoire

Ce sont des états qui persistent pendant une période limitée. Dès que le facteur provoquant cesse d'agir, le symptôme de microalbuminurie disparaît également. Ainsi, la liste des déclencheurs potentiels comprend:

  • fièvre (de toute genèse, le plus souvent - avec des maladies infectieuses);
  • hypothermie;
  • déshydratation, c'est-à-dire déshydratation de nature pathologique - avec vomissements, diarrhée, coup de chaleur;
  • foyers inflammatoires dans la zone des voies urinaires en dessous du niveau des reins;
  • utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le niveau d'albumine libérée par le corps peut augmenter avec diverses blessures - y compris des blessures dans le bas du dos et l'abdomen. Les brûlures peuvent provoquer une augmentation de l'indicateur..

Pathologique

Ce sont des conditions défavorables persistantes associées à des dommages directs ou indirects aux soi-disant «filtres protéiques» - les reins ou une structure spéciale appelée «endothélium» tapissant la surface interne des vaisseaux. La survenue d'une microalbuminurie est typique des pathologies suivantes:

  1. Glomérulonéphrite.
  2. Lésions rénales auto-immunes.
  3. Hypertension artérielle.
  4. Diabète sucré avec développement de la néphropathie.
  5. Insuffisance cardiaque congestive.
  6. L'athérosclérose.

Il a été prouvé que l'apparition d'une microalbuminurie peut être observée avec rejet du rein transplanté, intoxication avec des médicaments ou des poisons, ainsi que si le patient a un processus tumoral.

Quand l'analyse est-elle recommandée?

Il vaut la peine de vérifier la microalbuminurie si:

  • le diagnostic des maladies rénales de toute genèse est effectué;
  • la présence de diabète sucré a été prouvée;
  • le patient présente des signes de pathologies du système cardiovasculaire;
  • processus auto-immuns détectés (p. ex., lupus érythémateux disséminé).

Les tests en laboratoire permettent:

  1. Effectuer un diagnostic précoce des lésions rénales dans l'hypertension artérielle, le diabète sucré et d'autres pathologies potentiellement importantes.
  2. Évaluer le niveau de risque pour la santé du patient.
  3. Comprendre si la thérapie est efficace et si une correction est nécessaire.

Méthodes de diagnostic

Contrairement aux études sur les protéines totales (protéinurie), les taux d'albumine urinaire sont contrôlés de manière sélective, c'est-à-dire uniquement lorsqu'ils sont indiqués. Pour le déterminer, utilisez un biomatériau collecté une fois (le matin) ou pendant la journée (en 24 heures).

Dépistage

C'est le nom d'études qui visent à détecter le fait d'une excrétion excessive d'albumine dans les urines. Ils ne permettent pas d'apprécier le niveau de l'indicateur et n'offrent qu'un résultat qualitatif:

  • "et bien non";
  • "Positif négatif".

Cela permet de déterminer quels échantillons appartiennent au groupe à risque et d'utiliser des méthodes de recherche plus coûteuses uniquement pour eux, en séparant immédiatement les échantillons des personnes en bonne santé. L'analyse d'urine pour MAU est effectuée à l'aide de bandelettes de test ou de comprimés absorbants spéciaux. Ils sont plongés dans l'échantillon de matériau collecté et, si la réponse est positive, une réaction se produit - le plus souvent, il s'agit de la coloration de la zone de diagnostic..

Semi-quantitatif

Ils sont représentés par différents algorithmes d'utilisation de bandelettes de test, qui diffèrent de ceux déjà décrits en ce qu'ils sont capables de coloration moins ou plus vive de l'indicateur ou de la zone de diagnostic, en fonction du niveau de teneur en albumine.

La méthode de recherche est immunochromatographique. Un réactif, qui est préparé (marqué avec des enzymes) anticorps, est appliqué sur la zone de la bandelette en contact avec l'échantillon. Ils ne répondent qu'à l'indicateur souhaité, c'est-à-dire à l'albumine.

Chaque ensemble est livré avec une échelle de couleurs pour évaluer les résultats. Ils sont déterminés dans les plages de 0 à 100 mg / l, mais en même temps uniquement dans les intervalles «10», «20», «50» ou «100» - c'est-à-dire que l'étude vous permet d'obtenir uniquement des données moyennes. Disponible avec une sensibilité allant de 0 à 1000 et 2000 mg / L.

Quantitatif

Permet de mesurer la teneur exacte de la fraction protéique souhaitée; l'analyse d'urine pour l'UIA peut être réalisée à l'aide de tests tels que:

  1. Immunoessai (ELISA).
  2. Turbidimitrique.
  3. Diffuser sur gel d'agar.
  4. Néphélométrie.
  5. Radio-immunitaire.

Une méthode est également utilisée pour calculer la concentration d'albumine en fonction du taux de créatinine dans l'urine. A cette fin, une variété de tests biochimiques sont utilisés; les données sont obtenues en substituant les valeurs disponibles dans des formules spéciales. L'étude est présentée dans les cas où il n'est pas possible d'utiliser les analyses citées dans la liste (matériel de laboratoire, niveau des coûts financiers).

Préparation à la recherche

Si l'étude est réalisée sur un seul échantillon d'urine, vous devez collecter du matériel:

  • après l'hygiène des organes génitaux externes;
  • empêcher l'humidité de pénétrer dans le récipient;
  • sous forme de portion moyenne.

Vous devez vider la vessie dans les toilettes pendant les premières secondes. Ensuite, il est nécessaire de collecter l'échantillon dans une tasse propre (de préférence une pharmacie stérile), le reste du matériel - également aux toilettes, il n'est pas utilisé.

L'urine quotidienne est collectée comme suit:

  1. La première portion du matin est libérée dans les toilettes..
  2. Par la suite - dans un conteneur spécial.
  3. Terminer la collecte après une nuit de sommeil le lendemain.
  4. Remuez le contenu, versez environ 50-100 ml dans un récipient propre et sec.
  5. Sur l'étiquette, en plus des données personnelles permettant d'identifier le patient, ils écrivent le volume total d'urine par jour.
  6. Livré au laboratoire au plus tard 1,5 à 2 heures.

Décoder les résultats

Pour évaluer l'analyse d'urine pour la microalbuminurie, utilisez le tableau:

InterprétationMise en évidenceConcentration
Portion individuelle (matin)Volume quotidien (pendant 24 heures)
Unités
μg / minmgmg / l
NormeJusqu'à 20Jusqu'à 30Jusqu'à 20
UIA20-20030 à 30020-200
Macro perte (excrétion très intense) d'albumine↑ 200↑ 300↑ 200

Si le rapport albumine / créatinine est calculé, on peut parler de MAU quand il correspond à:

  • femmes - 3,5-30 mg / mmol;
  • hommes - 2,5-30 mg / mmol.

Une augmentation du taux d'albumine dans l'urine peut être considérée comme un symptôme pathologique uniquement dans les cas où plusieurs tests sont effectués à des intervalles de temps différents, et le résultat reste inchangé (sauf si les indicateurs augmentent).

Quelles violations la microalbumine dans l'urine indique-t-elle? Comment se faire tester pour la microalbuminurie?

8 minutes 1221 Caractéristiques de l'analyse de décodage à l'UIA dans différents pays du monde

Et aussi souvent l'albumine dans l'urine est élevée chez les personnes souffrant d'hypertension essentielle et la microalbuminurie est déterminée chez plus de 15% des hommes de moins de 40 ans. Il existe 2 types d'hypertension essentielle (primaire). Le premier est l'hypertension rénale, qui a été causée par une diminution de la qualité de la filtration des glomérules.

Le deuxième type est l'hypertension, qui se développe dans le contexte de modifications athérosclérotiques de l'aorte, d'une détérioration de son élasticité. Dans certaines situations, il existe une manifestation simultanée des deux types d'hypertension primaire, qui peut être due à une détérioration de la capacité de filtration des glomérules.

Important! L'albuminurie chez les patients hypertendus est dans la plupart des cas un signe pronostique négatif..

Dans le développement de la néphropathie, à la fois causée par la glomérulonéphrite, l'hypertension et le diabète, il y a 2 étapes. Le premier est préclinique, au cours duquel pratiquement aucun trouble des reins n'est détecté lors de l'utilisation de méthodes traditionnelles de laboratoire ou de diagnostic clinique..

Le second est caractérisé par la sévérité clinique des symptômes, qui implique les stades terminaux de la néphropathie, associée à l'albuminurie, et à la suite d'une insuffisance rénale chronique. À ce stade, il est déjà assez facile d'identifier des anomalies du travail des reins..

En conséquence, il s'avère qu'au stade initial, la néphropathie ne peut être établie qu'en étudiant le niveau de microalbumine, qui est excrétée par les reins dans l'urine. Il faut savoir que dans certaines pathologies, la MAU peut rapidement se transformer en proténurie, mais cela ne s'applique pas aux néphropathies dysmétaboliques. La microalbuminurie précède parfois la néphropathie pendant plusieurs années.

En plus des maladies ci-dessus, la MAU sert de test diagnostique de laboratoire important nécessaire pour déterminer l'éclampsie chez les femmes pendant la grossesse. Si, au cours d'une grossesse normale, l'excrétion quotidienne d'albumine dans l'urine ne dépasse pas 6 mg, alors en état de prééclampsie, sa quantité peut atteindre 20 mg.

L'analyse de l'urine pour la microalbuminurie a des capacités de diagnostic assez larges, qui incluent la détection de maladies du système cardiovasculaire et du système urinaire, en particulier les reins. La procédure est utilisée pour les activités suivantes:

  • diagnostic précoce de la néphropathie diabétique;
  • définition de la néphropathie secondaire, qui s'est développée dans le contexte de maladies systémiques, ainsi que d'une insuffisance cardiaque congestive et d'une hypertension prolongée;
  • surveillance de la performance rénale dans le traitement de tous les types de néphropathie secondaire (principalement dysmétabolique);
  • détecter la néphropathie à différents stades de la grossesse;
  • détermination des stades initiaux de la néphropathie qui se sont développés à la suite d'une glomérulonéphrite, de pathologies rénales kystiques et inflammatoires (néphropathie primaire);
  • détection d'anomalies de la fonction rénale dans les maladies auto-immunes telles que l'amylose, le lupus érythémateux disséminé (LED).

En outre, une analyse d'urine pour l'albumine est effectuée pour surveiller l'état des patients ayant subi une transplantation rénale, ce qui permet d'évaluer rapidement et efficacement la situation en période de rééducation..

Fréquence d'analyse recommandée à l'UIA

L'analyse d'urine pour MAU est prescrite pour différents types et stades de diabète, d'hypertension, ainsi que pendant la grossesse, ce qui permet de suivre la détérioration de l'état de la patiente dans le temps. Plus précisément, un tel examen est nécessaire pour:

Dans le même temps, les pathologies suivantes peuvent l'augmenter:

  • néphropathie dysmétabolique;
  • le stade initial de la glomérulonéphrite;
  • néphropathie par reflux, pyélonéphrite;
  • néphropathie radiologique, maladie polykystique des reins;
  • néphropathie de la grossesse, thrombose veineuse rénale;
  • néphrite lupique (avec LED), hypothermie;
  • myélome multiple, amylose rénale;
  • néphropathie due à une insuffisance cardiaque, hypertension;
  • activité cardiaque congestive, intoxication aux métaux lourds;
  • rejet de greffe rénale, néphropathie glomérulaire;
  • hypertension artérielle, diabète sucré, hyperthermie;
  • intolérance congénitale au glucose, sarcoïdose;
  • activité physique excessive.

Un indicateur faible du niveau de protéines dans ce groupe n'est pas considéré comme significatif sur le plan diagnostique, car il est assimilé à la norme de la microalbumine, caractéristique du liquide excrété par les reins..

Avant de procéder à l'analyse, le médecin doit expliquer au patient un certain nombre de nuances, en raison du non-respect de celles-ci, des valeurs augmentées d'albumine dans l'urine sont notées. Ainsi, la libération de cette protéine est augmentée:

  • déshydratation (déshydratation);
  • activité physique intense;
  • un régime composé d'une grande quantité d'aliments protéinés;
  • maladies accompagnées d'une augmentation de la température corporelle;
  • pathologie des voies urinaires de nature inflammatoire (urétrite, cystite).

L'excrétion de l'albumine avec l'urine est réduite par:

  • hydratation excessive (excès de liquide dans le corps);
  • une alimentation pauvre en protéines
  • thérapie avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • prise de Captopril, d'énalapril et d'autres médicaments - inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine.

Ne négligez pas les recommandations du médecin concernant la délivrance d'une analyse pour la microalbumine, car grâce à lui, il est possible de reconnaître les troubles cardiovasculaires, l'hypertension, les maladies rénales et le diabète sucré aux premiers stades.

C'est un fait bien connu que le diagnostic précoce de toute maladie vous permet de vous en débarrasser beaucoup plus rapidement et d'éviter toutes les complications et rechutes possibles. Et cela signifie qu'une personne pourra vivre une vie longue et riche, sans être éclipsée par des problèmes de santé négatifs..

Pour les patients atteints de diabète sucré de type 1, un examen régulier de l'albumine permettra de prédire l'évolution de la rétinopathie et le stade sévère des pathologies rénales. Chez les patients diabétiques de type 2, l'indicateur de taux d'albumine permettra de contrôler le développement de l'athérosclérose, des maladies cardiovasculaires, etc. C'est pourquoi pour ces personnes, le test MAU est l'un des tests diagnostiques irremplaçables..

Nous vous conseillons de lire: Explication de l'analyse générale de l'urine Normes d'analyse d'urine selon Nechiporenko Comment réduire les protéines dans l'urine

La microalbuminurie peut être le signe des premières anomalies de la fonction rénale. Pour ce faire, prenez l'analyse MAU pour identifier les processus de lésions vasculaires pathologiques (athérosclérose) dans le corps et, en conséquence, une probabilité accrue de maladie cardiaque. Compte tenu de la relative simplicité de détection de l'excès d'albumine dans l'urine, il est facile de comprendre la pertinence et la valeur de cette analyse dans la pratique médicale..

Microalbuminurie - qu'est-ce que c'est

L'albumine est un type de protéine qui circule dans le plasma sanguin humain. Il remplit une fonction de transport dans le corps, étant responsable de la stabilisation de la pression du fluide dans la circulation sanguine. Normalement, il peut pénétrer dans l'urine en quantités symboliques, contrairement aux fractions protéiques qui sont plus lourdes en poids moléculaire (elles ne devraient pas du tout être dans l'urine).

Cela est dû au fait que la taille des molécules d'albumine est plus petite et plus proche du diamètre des pores de la membrane rénale.

En d'autres termes, même lorsque le "tamis" filtrant le sang (membrane glomérulaire) n'est pas encore endommagé, mais qu'il y a une augmentation de la pression dans les capillaires des glomérules ou le contrôle du "débit" des reins change, la concentration en albumine augmente fortement et de manière significative. Dans le même temps, aucune autre protéine dans l'urine n'est observée, même à l'état de traces.

Ce phénomène est appelé microalbuminurie - l'apparition dans l'urine d'albumine à une concentration dépassant la norme en l'absence d'autres types de protéines.

C'est une condition intermédiaire, entre la normoalbuminurie et la protéinurie minimale (lorsque l'albumine est associée à d'autres protéines et déterminée par des tests de protéines totales).

Le résultat de l'analyse MAU est un marqueur précoce des changements dans le tissu rénal et permet de faire des prédictions sur l'état des patients souffrant d'hypertension artérielle..

Indicateurs de la norme de la microalbumine

Pour déterminer l'albumine dans l'urine à la maison, des bandelettes de test sont utilisées pour donner une estimation semi-quantitative de la concentration de protéines dans l'urine. La principale indication de leur utilisation est l'appartenance du patient à des groupes à risque: la présence de diabète sucré ou d'hypertension artérielle.

L'échelle de test de bandelette comporte six gradations:

  • "Non défini";
  • "Concentration en traces" - jusqu'à 150 mg / l;
  • "Microalbuminurie" - jusqu'à 300 mg / l;
  • "Macroalbuminurie" - 1000 mg / l;
  • «Protéinurie» - 2000 mg / l;
  • "Protéinurie" - plus de 2000 mg / l;

Si le résultat du dépistage est négatif ou "traces", il est recommandé à l'avenir de mener périodiquement une étude à l'aide de bandelettes réactives.

Si le résultat du dépistage urinaire est positif (valeur de 300 mg / L), une confirmation en laboratoire de la concentration pathologique sera requise.

Le matériau pour ce dernier peut être:

  • une seule portion (matinale) d'urine n'est pas l'option la plus précise, en raison de la présence de variations dans l'excrétion des protéines dans l'urine à différents moments de la journée, elle est pratique pour les études de dépistage;
  • portion quotidienne d'urine - appropriée s'il est nécessaire de surveiller le traitement ou de diagnostiquer en profondeur.

Le résultat de l'étude dans le premier cas ne sera que la concentration d'albumine, dans le second, l'excrétion quotidienne de protéines sera ajoutée.

Dans certains cas, l'indice albumine / créatinine est déterminé, ce qui permet une plus grande précision lors de la prise d'une seule portion (aléatoire) d'urine. La correction des niveaux de créatinine élimine la distorsion du résultat due à un régime de consommation irrégulier.

Les normes d'analyse UIA sont données dans le tableau:

Libération d'albumine par jourAlbumine / CréatinineConcentration le matin
Norme30 mg / jour17 mg / g (hommes) 25 mg / g (femmes) ou 2,5 mg / mmol (hommes) 3,5 mg / mmol (femmes)30 mg / l

Chez les enfants, il ne devrait y avoir pratiquement pas d'albumine dans les urines et une diminution de son taux chez la femme enceinte par rapport aux résultats précédents est également physiologiquement justifiée (sans aucun signe de malaise).

Décodage des données d'analyse

En fonction de la teneur quantitative en albumine, on peut distinguer trois types de condition possible du patient, qui sont commodément résumés dans un tableau:

Albumine quotidienneAlbumine / créatinineAlbumine / créatinine
Norme30 mg / jour25 mg / g3 mg / mmol
Microalbuminurie30-300 mg / jour25 à 300 mg / g3 à 30 mg / mmol
Macroalbuminurie300 mg et plus / jour300 mg / g et plus30 mg / mmol et plus

On utilise également parfois un indicateur de l'analyse, appelé taux d'excrétion de l'albumine dans l'urine, qui est déterminé sur une certaine période de temps ou par jour. Ses significations sont décodées comme suit:

  • 20 μg / min - normoalbuminurie;
  • 20-199 mcg / min - microalbuminurie;
  • 200 ou plus - macroalbuminurie.

Ces nombres peuvent être interprétés comme suit:

  • le seuil actuel de la norme pourrait être abaissé à l'avenir. La base pour cela est des études concernant le risque accru de pathologies cardio-vasculaires déjà à un taux d'excrétion de 4,8 μg / min (ou de 5 à 20 μg / min). On peut en conclure qu'il ne faut pas négliger le dépistage et les analyses quantitatives, même si un seul test n'a pas montré de microalbuminurie. Ceci est particulièrement important pour les personnes souffrant d'hypertension artérielle non pathologique;
  • si une microconcentration d'albumine est retrouvée dans le sang, mais qu'il n'y a pas de diagnostic permettant d'attribuer le patient à des groupes à risque, il convient de poser un diagnostic. Son but est d'exclure la présence de diabète sucré ou d'hypertension;
  • si une microalbuminurie survient dans un contexte de diabète ou d'hypertension, il est nécessaire, avec l'aide d'un traitement, d'amener les valeurs recommandées de cholestérol, de pression, de triglycérides et d'hémoglobine glyquée aux valeurs recommandées. Un ensemble de mesures de ce type permet de réduire de 50% le risque de décès;
  • si une macroalbuminurie est diagnostiquée, il est conseillé d'effectuer une analyse de la teneur en protéines lourdes et de déterminer le type de protéinurie, qui indique des lésions rénales sévères.

Le diagnostic de la microalbuminurie est d'une grande valeur clinique s'il n'y a pas un résultat de test, mais plusieurs, réalisés avec un intervalle de 3-6 mois. Ils permettent au médecin de déterminer la dynamique des changements survenant dans les reins et le système cardiovasculaire (ainsi que l'efficacité du traitement prescrit).

Causes de la teneur élevée en albumine

Dans certains cas, une seule étude peut révéler une augmentation de l'albumine pour des raisons physiologiques:

  • régime à prédominance protéique;
  • surcharge physique et émotionnelle;
  • grossesse;
  • violation du régime de consommation d'alcool, déshydratation;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • âge avancé;
  • surchauffe ou vice versa, hypothermie du corps;
  • excès de nicotine pénétrant dans le corps en fumant;
  • jours critiques chez les femmes;
  • caractéristiques raciales.

Si des changements de concentration sont associés aux conditions énumérées, le résultat du test peut être considéré comme faux positif et non informatif pour le diagnostic. Dans de tels cas, il est nécessaire d'assurer une préparation correcte et de soumettre à nouveau le biomatériau après trois jours..

La microalbuminurie peut indiquer un risque accru de maladies cardiaques et vasculaires et un indicateur de lésions rénales aux premiers stades. À ce titre, il peut accompagner les maladies suivantes:

  • Diabète sucré de type 1 et de type 2 - l'albumine pénètre dans l'urine en raison de lésions des vaisseaux rénaux dans le contexte d'une augmentation de la glycémie. En l'absence de diagnostic et de traitement, la néphropathie diabétique progresse rapidement;
  • hypertension - l'analyse UIA suggère que cette maladie systémique a déjà commencé à entraîner des complications aux reins;
  • syndrome métabolique avec obésité concomitante et tendance à la formation de thrombus;
  • l'athérosclérose générale, qui ne peut qu'affecter les vaisseaux qui assurent le flux sanguin vers les reins;
  • maladies inflammatoires des tissus rénaux. Dans la forme chronique, l'analyse est particulièrement pertinente, car les changements pathologiques ne sont pas de nature aiguë et peuvent se dérouler sans symptômes prononcés;
  • intoxication chronique à l'alcool et à la nicotine;
  • syndrome néphrotique (primaire et secondaire, chez les enfants);
  • insuffisance cardiaque;
  • l'intolérance congénitale au fructose, y compris chez les enfants;
  • lupus érythémateux disséminé - la maladie s'accompagne d'une protéinurie ou d'une néphrite spécifique;
  • complications de la grossesse;
  • pancréatite;
  • inflammation infectieuse des organes urogénitaux;
  • problèmes de fonction rénale après une transplantation d'organe.

Le groupe à risque, dont les représentants reçoivent une étude de routine sur l'albumine dans l'urine, comprend les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension, de glomérulonéphrite chronique et les patients après une greffe d'organe de donneur..

Comment se préparer à l'UIA quotidienne

Ce type d'enquête donne la plus grande précision, mais il nécessitera la mise en œuvre de recommandations simples:

  • la veille et pendant le prélèvement, évitez de prendre des diurétiques, ainsi que des antihypertenseurs du groupe des inhibiteurs de l'ECA (en général, la prise de tout médicament doit être discutée à l'avance avec votre médecin);
  • la veille de la collecte d'urine, vous devez éviter les situations stressantes et émotionnellement difficiles, un entraînement physique intense;
  • au moins deux jours à l'avance pour arrêter de boire de l'alcool, des «boissons énergisantes», si possible, fumer;
  • observer le régime de boisson et ne pas surcharger le corps avec des aliments protéinés;
  • le test ne doit pas être effectué pendant une inflammation ou une infection non infectieuse, ainsi que pendant les jours critiques (chez la femme);
  • éviter les rapports sexuels un jour avant la collecte (pour les hommes).

Comment se faire tester correctement

Il est un peu plus difficile de collecter quotidiennement du biomatériau qu'une seule portion, c'est pourquoi il est préférable de tout faire avec soin, en réduisant au minimum la possibilité de déformer le résultat. La séquence d'actions devrait être la suivante:

  1. Prélevez l'urine de manière à assurer sa livraison au laboratoire le lendemain, en respectant l'intervalle de prélèvement (24 heures). Par exemple, prélevez l'urine de 8 h 00 à 8 h 00.
  2. Préparez deux récipients stériles - petits et grands.
  3. Vider la vessie immédiatement après le réveil sans recueillir d'urine.
  4. Prendre soin de l'état d'hygiène des organes génitaux externes.
  5. Maintenant, lors de chaque miction, vous devez collecter le liquide excrété dans un petit récipient et le verser dans un grand. Conservez ce dernier strictement au réfrigérateur..
  6. L'heure de la première diurèse aux fins du prélèvement doit être enregistrée.
  7. La dernière portion d'urine doit être collectée le lendemain matin..
  8. Dépassez le volume de liquide dans un grand récipient, notez les instructions sur le formulaire.
  9. Remuez bien l'urine et versez environ 50 ml dans un petit récipient.
  10. N'oubliez pas d'indiquer votre taille et votre poids sur le formulaire, ainsi que l'heure à laquelle vous urinez pour la première fois.
  11. Vous pouvez maintenant prendre un petit contenant contenant du biomatériau et l'envoyer au laboratoire.

Si une seule portion est administrée (test de dépistage), les règles sont similaires à la livraison d'un test d'urine général.

L'analyse de la microalbuminurie est une méthode indolore pour le diagnostic précoce des maladies cardiaques et des troubles rénaux associés. Cela aidera à reconnaître une tendance dangereuse même en l'absence de diagnostic d '"hypertension" ou de "diabète sucré" ou de leurs moindres symptômes.

Une thérapie opportune aidera à prévenir le développement d'une pathologie imminente ou à faciliter le cours d'une pathologie existante et à réduire le risque de complications.

La microalbumine dans l'urine est un indicateur de la quantité de protéines excrétée par l'organisme. Sa détection dans les urines en quantités importantes peut indiquer le développement de pathologies des reins, du cœur ou du système vasculaire. Parfois, les raisons résident dans les caractéristiques physiologiques du corps et ne présentent pas de danger pour la santé.

La microalbumine est une protéine à fraction légère. Sa taille de particule est minimale. Il est capable de pénétrer les membranes rénales et de se retrouver dans l'urine en quantités insignifiantes. Les protéines des fractions plus lourdes ne peuvent pas passer à travers un filtre rénal inchangé et ne doivent pas être détectées dans l'urine, même sous forme de traces.

Au fur et à mesure que les maladies des systèmes urinaire, endocrinien ou cardiovasculaire se développent, une augmentation du nombre de cellules protéiques dans l'urine est notée. Cette condition est appelée microalbuminurie. Il devient le précurseur de la macroalbuminurie - la libération de grandes portions de protéines de diverses fractions dans l'urine.

Pour comprendre ce qu'est la microalbumine, il est important de comprendre les raisons de son apparition dans l'urine. Un écart de sa concentration par rapport à la norme peut être observé sous l'influence de raisons physiologiques qui ne sont pas dangereuses pour la vie. Les facteurs suivants ont un impact négatif:

  • Stress nerveux, séjour prolongé en situation de stress mental ou émotionnel.
  • Hypothermie du corps.
  • Boire un volume excessif de liquide, y compris des aliments à fort effet diurétique dans l'alimentation: concombres, pastèques.
  • Activité physique insupportable.
  • Fumeur.
  • Prendre certains médicaments qui affectent le filtre rénal.
  • Chez les femmes, la microalbuminurie apparaît pendant le portage d'un bébé et pendant les règles.

Dans l'urine, la norme d'albumine est souvent dépassée chez les personnes obèses qui mènent une vie malsaine. Manger des aliments malsains et le manque d'activité affecte négativement le fonctionnement des reins et du cœur, ce qui contribue à l'apparition de comorbidités.

Causes pathologiques

Si l'albumine dans l'urine est élevée, il y a une forte probabilité de développer les maladies dangereuses suivantes:

  • Néphropathie. Ce terme fait référence à un groupe de maladies associées à une inflammation des reins. La néphropathie est diabétique, goutteuse, lupique ou dysmétabolique..
  • Glomérulonéphrite. Il s'accompagne de lésions des glomérules rénaux - glomérules. Au début, la maladie ne se manifeste d'aucune façon. Son seul symptôme est la détection de microalbumine dans les urines quotidiennes..
  • La pyélonéphrite est une inflammation dont le foyer se situe dans le bassin rénal. Le danger de la maladie réside dans sa chronicité rapide. Cela se traduit par une diminution de l'efficacité de l'organe..
  • La microalbuminurie apparaît également dans le diabète sucré. Une augmentation du taux de sucre dans le sang provoque des dommages aux vaisseaux des reins. Le résultat est le développement de la néphropathie. Avec le diabète sucré, une personne souffre d'un gonflement, d'une soif constante, d'une détérioration générale de la santé.
  • Hypertension. Une forte concentration de protéines dans l'urine n'apparaît qu'après que la maladie commence à compliquer les reins.
  • Intoxication chronique par des produits chimiques, des métaux lourds. Les personnes qui travaillent dans des usines industrielles ou qui abusent de l'alcool sont plus souvent confrontées à ce problème..
  • Insuffisance cardiaque.
  • Pancréatite.
  • Athérosclérose vasculaire.
  • Chez les femmes qui portent un bébé, la détection d'une augmentation de la microalbumine peut indiquer le développement de complications.

La présence d'albumine dans les urines et sa concentration sont détectées en laboratoire. Dans ce cas, différentes techniques sont utilisées:

  • Test de bandelette. Des indicateurs spéciaux déterminent à quel stade se trouve la microalbuminurie. Si la concentration d'une substance atteint 150 mg / l, on conclut que seules des traces de celle-ci sont présentes. Avec de grandes lectures, le stade correspondant du problème est déterminé: jusqu'à 300 mg / l - microalbuminurie, jusqu'à 1000 mg / l - macroalbuminurie, jusqu'à 2000 mg / l - protéinurie. Un résultat supérieur à 2000 mg / l indique une forme sévère de protéinurie. Cette analyse donne un résultat fiable même en présence de glucose dans l'urine, ce qui est important dans le diabète sucré.
  • Test quantitatif. Au cours de l'analyse, le rapport d'albumine et de créatinine dans une seule portion d'urine est calculé. Pour les femmes, la valeur de 2,5 est reconnue comme normale, et pour les hommes - 3,5. Un écart important de ces indicateurs témoigne en faveur du développement de néphrites d'origines diverses..
  • Analyse immunoturbidimétrique. Cette technique est basée sur les caractéristiques de l'interaction d'une protéine avec un réactif spécial.
  • Méthode immunochimique. L'étude est réalisée à l'aide d'un photomètre.

Lire aussi sur le sujet

Pourquoi y a-t-il une teneur élevée en protéines dans l'urine??

L'urine pour la microalbuminurie est soumise en cas de suspicion de maladie rénale, de diabète sucré, d'anomalies du fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi qu'après une transplantation d'organe. Uniquement sur la base des résultats des études réalisées, le spécialiste établit un diagnostic fiable et sélectionne le programme thérapeutique approprié.

Pour que les résultats des analyses d'urine pour la microalbumine soient fiables, une préparation appropriée est nécessaire. Le patient doit adhérer à plusieurs recommandations:

  • Arrêtez de prendre des médicaments 24 heures avant de collecter des liquides organiques. Les diurétiques et les antihypertenseurs, ainsi que les inhibiteurs de l'ECA, sont capables d'augmenter le nombre de cellules d'albumine dans l'urine.
  • Au cours de la journée précédant le test, excluez les relations sexuelles avec votre partenaire. Ça compte beaucoup pour les hommes.
  • Évitez de boire de l'alcool et de fumer pendant quelques jours avant de prélever des échantillons.
  • Adhérez à un régime de consommation compétent, excluez les aliments protéinés de l'alimentation.
  • Protégez-vous des situations stressantes, ne vous fatiguez pas, maintenez un équilibre entre travail et repos.

La collecte d'urine pendant le traitement de maladies infectieuses ou de menstruations est inutile. Il est préférable de reporter l'étude à une date ultérieure.

Les spécialistes ont développé une technique spéciale pour effectuer un test d'urine pour la microalbuminurie. Le respect de ses principaux aspects vous permettra d'obtenir le bon résultat. Il comprend les règles suivantes:

  • Avant de commencer à recueillir l'urine, faites le plein de deux contenants. On devrait avoir un volume d'environ 2,5 à 3 feuilles. Le deuxième pot doit être pris plus petit. Il doit contenir une seule portion du liquide biologique. Le récipient doit être soigneusement lavé et séché..
  • Allez aux toilettes immédiatement après votre réveil le jour de la préparation des échantillons. Cette portion d'urine n'a pas besoin d'être collectée.
  • Effectuer une toilette génitale. N'utilisez pas de détergents. Il suffit de laver les organes génitaux à l'eau courante.
  • Après cela, vous devrez collecter chaque dose d'urine séparée tout au long de la journée. L'urine dans un petit récipient et versez le liquide résultant dans un récipient plus grand. L'heure de la miction initiale doit être enregistrée.
  • Conservez toujours les contenants contenant toute l'urine de la journée au réfrigérateur. Sinon, des processus de fermentation y commenceront, faussant les résultats des analyses..
  • L'urine finale est collectée le lendemain en même temps que la première.
  • Déterminez le volume de tous les fluides corporels collectés et notez-le sur la direction. Puis déplacez soigneusement l'urine. Prenez un pot sec et versez-y 40 à 50 ml d'urine recueillie. Ce sera un échantillon pour la poursuite des recherches par les techniciens de laboratoire..

Lire aussi sur le sujet

Ph (acidité) de l'urine est normal, causes d'anomalies, options de traitement

Après avoir préparé l'urine, il est fastidieux de la livrer à la clinique le plus tôt possible. Souvent, un résultat d'étude déformé signifie un stockage prolongé ou inapproprié de l'urine.

Après avoir examiné les échantillons d'urine, le spécialiste détermine l'état de santé du patient. Il existe trois options:

  • Les indicateurs sont dans les limites normales. L'albumine quotidienne ne dépasse pas 30 mg / jour. Créatinine dans l'urine pas plus de 25 mg / g.
  • Microalbuminurie. Ce diagnostic est posé lorsque l'albumine est libérée de 30 à 300 mg / jour. Dans ce cas, la créatinine doit être comprise entre 25 et 300 mg / g.
  • Macroalbuminurie. Ce problème s'accompagne de la libération de plus de 300 mg d'albumine par jour. La concentration de créatinine dépasse 300 mg / g.

Si l'étude est réalisée selon la méthode de détermination du taux d'excrétion, alors la quantité d'albumine libérée sur un certain temps est révélée. Le patient est considéré comme sain à un débit pouvant atteindre 20 μg / min. La microalbuminurie est diagnostiquée à des valeurs de 20 à 199 mcg / min et la macroalbuminurie à des nombres supérieurs à 200 mcg / min.

Si les tests ont montré l'absence de microalbuminurie et que le patient souffre d'hypertension artérielle, il vaut la peine de recommencer l'étude. Cela garantira que les résultats de l'analyse ne sont pas erronés. Si une microalbuminurie est détectée, des mesures doivent être prises pour normaliser les taux de cholestérol et d'hémoglobine. Grâce à cela, il sera possible d'éviter le développement de complications. En cas de macroalbuminurie, il est important de réaliser une analyse complémentaire pour la teneur en protéines des fractions lourdes. Cela aidera à évaluer l'étendue des lésions rénales..

Après un diagnostic précis, le médecin vous prescrira un traitement. Le choix des techniques spécifiques est déterminé par la maladie identifiée. Les options suivantes sont possibles:

  • Avec le diabète sucré, l'essentiel est d'égaliser la pression artérielle et de normaliser la quantité d'insuline dans le sang. À cette fin, des médicaments spécialisés sont utilisés. Des médicaments sont également prescrits pour maintenir la glycémie à des niveaux normaux..
  • Pour le traitement des maladies infectieuses, des médicaments antibactériens sont utilisés. Leur posologie et leur durée d'utilisation sont sélectionnées individuellement pour chaque patient..
  • Si une néphrite est diagnostiquée, des corticostéroïdes et des immunosuppresseurs seront nécessaires.
  • Les lésions rénales graves entraînant la perte complète de la fonction de l'organe ne peuvent être guéries qu'après transplantation. Pour cela, un donneur est sélectionné et une intervention chirurgicale est effectuée..
  • Les anomalies congénitales et certaines anomalies acquises peuvent être éliminées par chirurgie. Cette technique thérapeutique a de nombreux effets secondaires et n'est donc utilisée que dans des cas extrêmes..
  • Pendant le traitement, il est important de respecter un régime alimentaire. Un refus des produits semi-finis, des aliments gras et frits, des viandes fumées, des cornichons, de la restauration rapide est requis. Mangez plus d'aliments végétaux. Boire environ deux litres d'eau propre par jour.

Dans le traitement de la microalbuminorie, il n'est pas recommandé de recourir à des méthodes non conventionnelles. Les méthodes folkloriques ne résoudront pas le problème et peuvent provoquer des effets secondaires.

La teneur en microalbumine est un indicateur important qui est déterminé dans l'analyse de l'urine. Son écart par rapport à la norme nécessite un examen médical approfondi et un traitement ultérieur. Par conséquent, il est important de consulter régulièrement un médecin afin d'identifier en temps opportun toutes les pathologies..

Avez-vous aimé l'article? Partage avec tes amis!

La microalbumine dans l'urine montre le degré de violation de la paroi vasculaire dans divers organes: reins, cœur, etc. La microalbuminurie est la libération de protéines d'albumine par le corps. Il est déterminé dans le sang par des méthodes de recherche spéciales. Il existe également des méthodes standard. Cette protéine est synthétisée dans le foie. L'albumine constitue la majorité des protéines dans le sang.

Comment l'albumine apparaît dans l'urine?

L'objectif principal du rein est de se débarrasser des produits métaboliques. Ce processus se déroule avec l'urine. Ainsi, les composants nocifs qui ne sont pas précieux pour le corps sont éliminés du corps. En utilisant ce qui n'est pas nécessaire, les composants nécessaires restent dans le rein: ce sont des protéines, des glucides, des graisses et des anticorps.

Le traitement des cellules sanguines a lieu dans le corpuscule rénal. Là, un réseau de capillaires minces pénètre dans la capsule. Ce sont de petites zones difficiles à pénétrer pour les grosses molécules, ainsi que pour les cellules sanguines. Le plasma, à son tour, a une charge du même nom avec un capillaire. Pour cette raison, les molécules et leurs ions sont constamment repoussés les uns des autres..

Au cours du fonctionnement normal du corps, environ 35 g d'albumine par jour passent par les reins. Cela tient compte du fait que la quantité de sang impliquée peut atteindre 1700 litres. En raison du filtre disponible et indiqué par nous ci-dessus, il est naturel que toute l'albumine ne passe pas plus loin, mais seulement 10 grammes de la quantité totale. Après avoir pénétré dans les tubules, la majeure partie de l'albumine est renvoyée dans la circulation sanguine. Par conséquent, avec l'urine, un total de 20 mg d'albumine est libéré. Pour une compréhension complète, vous pouvez imaginer de petits cubes de sucre. Donc, 2 de ces cubes est le poids total d'albumine perdu par une personne par mois.

La quantité maximale d'albumine qui peut être excrétée dans l'urine est de 30 mg. Ceci est considéré comme un indicateur de la norme, plus de protéines est déjà une violation.

Les reins ont de nombreuses fonctions utiles. Ils sont capables d'éliminer les substances nocives du corps grâce à la formation de sédiments urinaires. Dans les reins, des dispositifs spéciaux fonctionnent constamment, vérifiant la «pureté» du sang et éliminant toute la toxicité du corps ainsi que la sortie d'urine. En outre, le rein a la capacité de reconnaître les composants bénéfiques dans le sang et de les renvoyer dans la circulation sanguine. Parmi eux se trouvent des protéines, des lipides et autres.

Le dernier produit transformé est l'urine. Cette substance se compose d'acide urique, d'ammoniaque, d'urée et d'autres substances.

Lorsque des violations se produisent, des composants utiles sortent également avec l'urine. Cela est généralement dû à une mauvaise filtration, lorsque les tissus ne peuvent pas reconnaître correctement les substances et déterminer quelles substances doivent être éliminées et lesquelles doivent être renvoyées dans la circulation sanguine..

Afin de comprendre que la capacité de filtration des reins est altérée, des tests de laboratoire sont effectués pour la présence de microalbumine dans l'urine. Si sa concentration est augmentée, nous pouvons parler de l'apparition d'une activité pathologique. Dans des conditions normales, le plasma sanguin contient environ la moitié de l'albumine de la quantité totale de protéines. Fonction de ces composants: régulation de la pression dans le lit circulatoire.

Lorsqu'une personne a une violation des reins, au stade initial, cela ne se manifeste en aucune façon. Il peut ne pas soupçonner l'existence d'une pathologie jusqu'à ce qu'elle atteigne un degré critique. Par conséquent, il est très important à des fins préventives de tester la microalbumine dans l'urine. Ainsi, la maladie peut être diagnostiquée à un stade précoce et un traitement efficace peut être effectué..

Indicateurs de laboratoire

Il est difficile de déterminer avec précision le taux d'albumine dans le sang, car les écarts par rapport aux indicateurs normaux n'indiquent pas toujours le développement d'une pathologie. Cela ne s'applique pas aux enfants, car même un écart minime par rapport à la norme chez eux indique la présence d'un trouble rénal. Il y a 3 principaux indicateurs qui sont pris en compte lors de l'analyse d'urine:

  1. Albumen. Ainsi, en commençant l'analyse, la première chose à laquelle le spécialiste prête attention est la présence d'albumine dans l'urine. Il ne doit pas dépasser 30 mg. Des indicateurs accrus indiquent la présence de microalbuminurie, et si la quantité quotidienne de protéines dépasse 300 mg, on peut parler de la présence de protéinurie.
  2. Microalbumine. Ensuite, l'analyse de la microalbumine a lieu, qui est détectée par un échantillon d'urine unique. Normalement, ce composant de l'urine ne doit pas dépasser 20 mg / l..
  3. Le rapport de l'albumine et de la créatinine. Un échantillon est prélevé avec une portion aléatoire d'urine. Cette composante diffère entre les hommes et les femmes. Normalement, le corps de la femme doit excréter de l'albumine et de la créatinine dans l'urine dans un rapport allant jusqu'à 2,5, et le corps masculin - jusqu'à 3,5. Un écart par rapport aux valeurs normales indique la présence d'une néphropathie.

Raisons de la formation d'albumine dans l'urine

La microalbumine élevée peut être naturelle et extrêmement réversible.

Le processus de filtration dans les reins dépend du bilan hydrique. Il est tout à fait normal et sans danger pour le corps que la protéine augmente légèrement après une grande quantité de liquide ou en raison d'une grande quantité de pastèque consommée.

Le travail des reins est amélioré avec un exercice prolongé en raison d'une circulation sanguine plus intense.

Les substances toxiques, en particulier la nicotine, ont un effet néfaste sur de nombreux systèmes et organes, y compris les reins..

D'autres facteurs peuvent également interférer temporairement avec le bon fonctionnement des reins:

  • Un changement brutal du climat et de la température de l'air,
  • troubles psychophysiques,
  • dépressions nerveuses,
  • stress.

Il n'est pas souhaitable de tester l'albumine pendant la période menstruelle. De nos jours, une augmentation de ce composant dans l'urine est possible..

Pendant les rapports sexuels, un partenaire peut transférer une substance telle que l'albumose à une femme. Il peut également être détecté par des tests effectués. En outre, une telle substance peut se trouver dans l'urine en raison d'une forte violation des cellules, mais cela se produit beaucoup moins souvent. Le manque d'eau peut également affecter la composante protéique..

Ces raisons ne sont pas préoccupantes, mais elles peuvent entraîner une augmentation de la microalbumine dans les urines. Ne vous inquiétez pas, car lors de l'identification et de l'élimination de la cause, les indicateurs se normalisent rapidement et le traitement dans ce cas ne sera pas nécessaire.

Facteurs pathologiques

Malheureusement, le plus souvent, les principales raisons des écarts par rapport à la norme sont les maladies, non seulement des reins, mais également d'autres organes et systèmes. Parmi eux:

  • Glomérulonéphrite ou pyélonéphrite;
  • Néphrose ou syndrome néphrotique;
  • Pathologie cardiaque;
  • Hypertension artérielle (hypertension);
  • Modifications athéroscléreuses;
  • Diabète sucré, qui conduit en outre à la formation d'une néphropathie diabétique;
  • Effets à long terme sur le corps de l'alcool ou de la nicotine;
  • Prise de produits chimiques toxiques dans le corps;
  • Gestose en portant un enfant.

Indications pour l'analyse d'urine

Dans certains cas, il est nécessaire d'effectuer régulièrement des analyses d'urine pour la microalbuminurie à des fins prophylactiques. L'enquête est réalisée plusieurs fois par an. Il est nécessaire pour les patients atteints des maladies suivantes:

  • diabète sucré (type 1);
  • diabète sucré (type 2);
  • diabète sucré chez les jeunes enfants;
  • augmentation de la pression artérielle (il est particulièrement important d'être fréquemment examinée chez les patients atteints d'une forme chronique de cette pathologie);
  • pathologie cardiaque;
  • glomérulonéphrite aux premiers stades de développement;
  • diverses lésions rénales (lupus érythémateux, amylose, etc.);
  • en oncologie, lorsque des procédures de chimiothérapie sont effectuées;
  • l'examen d'urine est également obligatoire pour les femmes enceintes présentant un risque élevé de prééclampsie;

Dans le plasma, la protéine d'albumine se trouve en très grandes quantités. Il se compose de molécules assez grosses qui ne peuvent pas être excrétées aussi facilement avec l'urine. La synthèse de cette protéine se produit dans le foie, à partir de là, elle pénètre dans les reins. Grâce au filtre, qui laisse passer sélectivement les substances, les substances utiles restent dans notre corps et les substances nocives sont éliminées.

En raison de sa grande taille, l'albumine est excrétée du corps en très petites quantités. Le contenu du composant dans l'urine peut être facilement vérifié à l'aide de tests de laboratoire spéciaux. Des taux accrus indiquent des changements pathologiques dans les reins et d'autres organes. La concentration réduite d'albumine n'est pas diagnostique. Les microalbumines sont des molécules plus petites, elles doivent être principalement passées à travers le "filtre".

La violation de la fonctionnalité des reins entraîne la libération d'un nombre supplémentaire d'albumine, car le processus de filtration est également altéré. Des tests effectués en temps opportun aident à reconnaître la maladie à temps. L'examen général comprend la vérification de la concentration d'albumine, de microalbumine et du rapport albumine / créatinine. Ces indicateurs vous permettent de diagnostiquer correctement la pathologie. Mais il ne faut pas oublier qu'un écart par rapport à la norme peut être temporaire et se produire pour un certain nombre de raisons. Pourtant, à des fins prophylactiques, il est préférable d'effectuer un test d'urine aussi souvent que possible, et pour les patients atteints de certaines pathologies chroniques, cette procédure est généralement nécessaire.

Accueil Recherche biochimique Microalbumine dans l'urine

Test de microalbumine - détermination du niveau d'albumine dans l'urine quotidienne ou en une seule portion. Les valeurs obtenues sont des marqueurs précoces des lésions glomérulaires rénales. Cette étude est réalisée en conjonction avec le test Rehberg, un test de créatinine et d'urée sérique. Les résultats sont recherchés dans la pratique néphrologique, endocrinologique et cardiologique, ils sont utilisés pour la détection précoce et le pronostic de la maladie rénale chronique, l'évaluation du risque de complications cardiovasculaires dans cette pathologie. L'analyse nécessite une portion moyenne d'urine matinale ou une portion d'urine quotidienne. L'étude est réalisée par la méthode immunoturbidimétrique. Lors de l'examen d'une seule portion d'urine, normal chez la femme, l'indicateur de microalbumine ne dépasse généralement pas 31 mg / g, chez l'homme - 22 mg / g (en moyenne - 30 mg / g). Si le matériau est de l'urine quotidienne, les valeurs de référence vont jusqu'à 30 mg / l. La disponibilité des résultats d'analyse est de 1 jour.

Test de microalbumine - détermination du niveau d'albumine dans l'urine quotidienne ou en une seule portion. Les valeurs obtenues sont des marqueurs précoces des lésions glomérulaires rénales. Cette étude est réalisée en conjonction avec le test Rehberg, un test de créatinine et d'urée sérique. Les résultats sont recherchés dans la pratique néphrologique, endocrinologique et cardiologique, ils sont utilisés pour la détection précoce et le pronostic de la maladie rénale chronique, l'évaluation du risque de complications cardiovasculaires dans cette pathologie. L'analyse nécessite une portion moyenne d'urine matinale ou une portion d'urine quotidienne. L'étude est réalisée par la méthode immunoturbidimétrique. Lors de l'examen d'une seule portion d'urine, normal chez la femme, l'indicateur de microalbumine ne dépasse généralement pas 31 mg / g, chez l'homme - 22 mg / g (en moyenne - 30 mg / g). Si le matériau est de l'urine quotidienne, les valeurs de référence vont jusqu'à 30 mg / l. La disponibilité des résultats d'analyse est de 1 jour.

Les microalbumines sont de petites protéines sériques appartenant au groupe de l'albumine. Ces derniers représentent jusqu'à 55% de toutes les protéines plasmatiques, synthétisées par le foie à partir d'acides aminés prélevés dans les aliments. Les albumines sériques remplissent une fonction de transport - elles transfèrent indirectement la bilirubine, le tryptophane, les hormones, les vitamines, les oligo-éléments, les acides gras et biliaires et les composés médicinaux. De plus, ils maintiennent la pression artérielle oncotique et l'équilibre acido-basique, sont une source d'acides aminés pour la production d'autres protéines et se lient aux radicaux libres. Au cours du fonctionnement normal des reins, une petite quantité d'albumine pénètre dans l'urine et les glomérules rénaux ne passent que de petites molécules - la microalbumine.

La microalbumine dans l'urine est un indicateur de diagnostic de laboratoire utilisé pour évaluer la fonction rénale. Lorsque les glomérules sont endommagés, la concentration de microalbumine dans l'urine augmente. On distingue le stade de la microalbuminurie (30-300 mg / jour, 20-200 mg / ml) et le stade de la protéinurie (plus de 300 mg / jour). Au premier stade, la pathologie se prête à un traitement médicamenteux. Au deuxième stade, les glomérules rénaux sont endommagés, les changements deviennent irréversibles, la thérapie vise uniquement à stabiliser la maladie. La microalbuminurie se développe toujours avant la protéinurie, mais il est impossible de déterminer la durée des stades à l'avance.

L'analyse d'urine pour la microalbumine est d'une grande valeur diagnostique et pronostique dans diverses maladies rénales, en particulier la néphropathie diabétique. L'étude s'avère être la plus populaire dans la pratique néphrologique et endocrinologique. Le matériel pour l'étude est l'urine quotidienne ou sa portion unique. La détermination du niveau de microalbumine est effectuée lors de l'analyse immunoturbidimétrique.

Les indications

L'analyse d'urine pour la microalbumine est prescrite pour la maladie rénale pour le diagnostic initial, le suivi de la dynamique de la maladie et l'évaluation de l'efficacité des mesures thérapeutiques. Les résultats permettent aux stades initiaux d'identifier la néphropathie diabétique, la néphropathie primaire dans la glomérulonéphrite et les processus inflammatoires des reins, ainsi que la néphropathie secondaire dans le contexte d'une hypertension prolongée, d'une insuffisance cardiaque, d'une pathologie systémique (lupus érythémateux systémique, fibrose kystique, amyloïdose, etc.). Une autre indication pour une étude est la suspicion d'une fonction rénale diminuée pendant la grossesse. Le groupe principal de patients qui subissent une analyse d'urine pour la microalbumine sont les patients atteints de diabète sucré. Pour le type I diagnostiqué il y a plus de 5 ans, et pour le type II diagnostiqué pour la première fois, le test est effectué tous les six mois. La microalbumine dans l'urine est le seul indicateur permettant de diagnostiquer de manière fiable la néphropathie diabétique à un stade précoce (préclinique) et, par conséquent, de ralentir sa progression, d'éviter des changements irréversibles dans les reins.

Cette méthode de recherche a certaines limites. Lors de l'analyse de l'urine quotidienne, certaines erreurs peuvent en conséquence être associées à une violation des règles de collecte des biomatériaux, cela est particulièrement probable si la vessie n'est pas complètement vidée. L'étude d'une seule portion d'urine ne fournit pas d'informations suffisantes sur la libération de microalbumine, car son niveau dépend de nombreux facteurs et change considérablement au cours de la journée. Pour compenser ces fluctuations, la créatinine urinaire est déterminée avec la microalbumine comme indicateur de sa concentration. Le rapport créatinine-albumine (ACR) donne les informations les plus précises, l'indicateur est aussi proche que possible de celui de l'étude de l'urine quotidienne, tandis que les erreurs de collecte de biomatériaux dans l'étude d'une seule portion sont moins probables. Le seul inconvénient lors du calcul de l'ACR est que les niveaux de créatinine dépendent du volume musculaire squelettique, et donc du sexe, de l'âge et de la race. Actuellement, une seule portion d'urine pour l'analyse de la microalbumine est utilisée pour les études de dépistage, et l'urine quotidienne est utilisée pour un diagnostic plus approfondi des maladies avec une fonction rénale altérée..

Préparation à l'analyse et à l'échantillonnage du matériel

Le matériel pour l'étude de la microalbumine peut être une portion quotidienne ou une seule urine (le plus souvent le matin). Au moins 24 heures avant de collecter le matériel, vous devez réduire l'activité physique et le stress émotionnel, arrêter de boire des boissons alcoolisées, des aliments épicés et salés, ainsi que des aliments qui tachent l'urine. Pendant deux jours, il est nécessaire d'arrêter de prendre des diurétiques, après avoir précédemment discuté de la sécurité de cette action avec un médecin.

Si le niveau de microalbumine est déterminé dans une seule portion d'urine, il doit être collecté le matin: tenez les toilettes des organes génitaux externes, collectez la partie médiane dans un récipient. Vous devez soumettre le matériel au laboratoire dans les prochaines heures. La procédure quotidienne de collecte d'urine est plus compliquée. Il est nécessaire de préparer un récipient avec un couvercle de 2-3 litres. Le matin, la première miction doit être faite dans les toilettes, en notant l'heure. Toutes les portions d'urine suivantes au cours de la journée doivent être collectées dans un récipient (la dernière collecte le matin à la même heure que celle notée il y a 24 heures) et conservées au réfrigérateur sans congélation. Une portion d'urine quotidienne de 30 à 50 ml est le plus souvent remise au laboratoire, en notant le volume total sur le récipient.

En laboratoire, l'urine est examinée par la méthode immunochimique ou immunoturbidimétrique. Ce dernier est le plus courant, son essence réside dans le fait que des anticorps polyclonaux sont introduits dans le matériau, qui se lient à la microalbumine. Le résultat est une suspension trouble qui absorbe la lumière. La turbidité (absorbance lumineuse) est déterminée par photométrie et la concentration de microalbumine est calculée à l'aide d'une courbe d'étalonnage. La préparation des résultats est effectuée en 1 jour.

Valeurs normales

Lors de l'examen quotidien de l'urine pour la microalbumine, des valeurs allant jusqu'à 30 mg / jour sont normales pour les patients des deux sexes et de tous âges. Lorsqu'une seule portion d'urine devient le matériau et que la quantité de microalbumine est calculée à l'aide du rapport albumine-créatinine, le résultat est exprimé en mg d'albumine / g de créatinine et le sexe est pris en compte lors de l'interprétation des valeurs. Pour les hommes, les valeurs normales vont jusqu'à 22 mg / g, pour les femmes - jusqu'à 31 mg / g. En raison du fait que la quantité de créatinine dépend du volume de la masse musculaire, l'étude d'une seule portion d'urine n'est pas recommandée pour être prescrite aux personnes âgées et séniles, ainsi qu'aux athlètes. Une augmentation physiologique de la concentration de microalbumine dans l'urine se produit avec une déshydratation, un effort physique intense, une alimentation riche en produits protéiques.

Augmentation des niveaux de microalbumine

La néphropathie (lésions de l'appareil glomérulaire et parenchyme rénal d'étiologies diverses) est la principale raison de l'augmentation du taux de microalbumine dans l'urine. Une augmentation des paramètres d'analyse est déterminée chez les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension, d'insuffisance cardiaque, de glomérulonéphrite de stade précoce, de pyélonéphrite, de maladies rénales inflammatoires et kystiques, d'amyloïdose, de sarcoïdose, de myélome multiple, de lupus érythémateux systémique, d'intolérance congénitale au fructose. De plus, une hypothermie ou une surchauffe, une intoxication aux métaux lourds, une grossesse compliquée, le rejet d'un rein transplanté peuvent devenir la cause d'une insuffisance rénale et, par conséquent, d'une augmentation de la microalbumine dans les urines..

Diminution des niveaux de microalbumine

L'absence de microalbumine dans l'urine est normale. Une diminution de sa concentration en dynamique n'a de valeur diagnostique que lors du suivi de l'efficacité du traitement de maladies accompagnées de troubles de la filtration glomérulaire. Dans ces cas, la raison de la diminution du niveau de microalbumine dans l'urine est l'amélioration du fonctionnement des reins pendant le traitement..

Traitement des écarts par rapport à la norme

L'analyse de la microalbumine dans l'urine est d'une grande valeur diagnostique et pronostique dans la détection précoce de la néphropathie, en particulier dans le diabète sucré. La détection de la pathologie au stade préclinique vous permet de commencer le traitement en temps opportun et d'éviter le développement d'une insuffisance rénale. La recherche est utilisée en neurologie, en endocrinologie, ainsi qu'en cardiologie, obstétrique et gynécologie. Si les résultats s'écartent de la norme, vous devriez consulter le médecin qui a envoyé pour l'analyse. Pour éviter une augmentation physiologique du niveau de microalbumine dans l'urine, vous devez suivre un régime avec une quantité modérée d'aliments protéinés, boire une quantité suffisante de liquide (pour une personne adulte en bonne santé - environ 1,5 à 2 litres), sélectionner une activité physique en fonction du niveau de préparation.

En Savoir Plus Sur L'Hypoglycémie